TROIS PRIX DE COMMUNICATION ORALE
TracyDAGHER_edited.jpg

Tracy DAGHER

INSERM U1170, Gustave Roussy, Université Paris Saclay, GREX, Villejuif, France

Effect of the interferon alpha (IFN) and arsenic trioxide (As2O3) combination in the treatment of myeloproliferative neoplasms (MPN)

 

L’objectif de notre projet est de comprendre le mécanisme d’action de l’interféron alpha dans le traitement des néoplasmes myéloprolifératifs (NMP). Nos données montrent que le trioxyde d’arsenic augmente l’efficacité de l’interféron alpha en ciblant spécifiquement les HSPC JAK2V617F par un mécanisme dépendant de PML dans un modèle préclinique de souris, dans la lignée cellulaire UT7 et sur les cellules progénitrices de patients atteints de NPP.

thomas_clapes_edited.jpg

Thomas CLAPES

Max Planck Institute of Immunobiology and Epigenetics, Freiburg, Germany

Transposable elements enhance hematopoietic regeneration via immune signaling activation

 

Le maintien des cellules souches hématopoïétiques (CSH) dans un état de dormance est nécessaire pour préserver, à long terme, leur fonctionnalité et capacité d’auto-renouvèlement. Nos travaux ont démontré que, en réponse à un stress, comme par exemple une myéloablation, un remodelage de la chromatine avait lieu dans les CSH conduisant à la transcription d’éléments transposables. Ces ARNs servent de ligands au récepteur du système immunitaire inné MDA5, qui à son tour déclenche une réponse immunitaire sortant les CSH de leur dormance afin de régénérer le système hématopoïétique.

Photo maelle Cartel.jpg

Maëlle CARTEL

Cancer Research Center of Toulouse, INSERM U1037, CNRS ERL 5294, Université de Toulouse, Ligue Nationale Contre le Cancer, équipe labellisée 2016, Toulouse, France.

Ubiquitin-specific protease 7 is a master regulator of checkpoint kinase 1 and chemoresistance in Acute Myeloid Leukemia

En étudiant la fonction de la deubiquitinylase USP7 dans la leucémie myéloïde aiguë (LAM), nous démontrons que l’inhibition de l’USP7 réduit considérablement la prolifération cellulaire de la LAM in vitro et in vivo, et augmente la mort cellulaire de la LAM. De plus, l’inhibition de l’USP7 crée une synergie avec la cytarabine pour tuer les lignées cellulaires AML et les cellules primaires du patient. Enfin, l’analyse transcriptomique et unicellulaire a montré que USP7 pourrait représenter un nouveau marqueur prédictif de résistance et de rechute au diagnostic. Dans l’ensemble, nos données démontrent que USP7 représente à la fois un marqueur de résistance à la chimiothérapie et une cible thérapeutique potentielle pour surmonter la résistance au traitement de la LAM.

QUATRE PRIX DE POSTER
Giulia PAGANO.jpg

Giulia PAGANO

Luxembourg Institute of Health, Tumor Stroma Interactions, Department of Oncology, University of Luxembourg, Luxembourg

Role of regulatory T cells in Chronic Lymphocytic Leukemia

Dans nos travaux, nous étudions in vivo et in vitro le rôle de deux facteurs de transcription régulés par le microenvironnement dans la capacité suppressive des cellules T régulatrices (ou Tregs) pendant le développement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC). À cette fin, nous avons généré des souris knock-out conditionnelles dépourvues de gènes spécifiques uniquement chez les Tregs utilisant des souris Foxp3-Cre. Après le transfert adoptif des cellules de la LLC chez les souris invalidées conditionnellement, nous avons observé un retard dans le développement de la LLC et une réponse immunitaire antitumorale accrue par rapport aux contrôles sauvages.

Hassan DAKIK.jpg

Hassan DAKIK

University of Tours EA 7501 GICC, CNRS ERL7001 LNOx, "Niche leucémique et métabolisme oxydatif" Tours, CNRS ERL 7001, CNRS GDR 3697 MicroNiT, Faculté de Médecine de Tours, Tours, France

Transcriptomic meta-analysis across AML cytogenetic subgroups identifies robust common prognostic signature

Selon l'ELN, les anomalies génétiques sont utilisées pour stratifier les patients LAM dans 3 groupes de risque favorable, intermédiaire et mauvais. Pour améliorer cette classification génétique, des signatures pronostiques ont été développées sans réellement tenir compte du sous-type leucémique. Dans notre travail, nous avons réalisé une méta-analyse à large échelle après avoir assemblé les « microarray » d’expression disponibles publiquement et identifier une liste des gènes communément dérégulés dans la moelle de LAM par rapport à la moelle normale, parmi lesquels de nouvelles cibles potentielles. Nous avons ensuite montré que ces gènes communs, associés à la prolifération et au blocage de la différentiation, permettent d’obtenir une signature pronostique indépendamment de l’âge, des anomalies génétiques, ou de la signature LSC.

 

Laurent%20renou_edited.jpg

Laurent RENOU

Team “Niche and Cancer in Hematopoiesis”, Inserm/CEA UMR1274, “Genetic Stability, Stem Cells and Radiations”, Fontenay-aux-Roses, France

Development of human ossicles in immune-deficient mice as an alternative to study normal human hematopoiesis and poor engrafting pathologic samples: the end of a long road?

Mes travaux portent sur la modélisation d'une niche de moelle osseuse humanisée chez la souris. Nous avons posé l’hypothèse selon laquelle l'apport d'un environnement médullaire humain raffinera les modèles existants en apportant divers facteurs nécessaires à l’implantation et à la croissance de cellules hématopoïétiques humaines normales et pathologiques récalcitrantes à la greffe. Dans mon poster, je décris comment j’ai établi un protocole expérimental qui permet de former sous la peau de souris immunodéficiences une moelle osseuse humaine viable et capable, dans des résultats encore préliminaires, de favoriser un développement hématopoïétique humain après greffe de cellules CD34+ de sang de cordon.

Photo Willekens.jpg

Christophe WILLEKENS

Inserm U1170 "Hématopoïèse normale et pathologique", Gustave Roussy Cancer Campus

Srsf2P95H co-occurrence limits Jak2V617F-induced myelofibrosis

 

La co-existence des mutations des gènes JAK2 et SRSF2 est retrouvée chez les patients atteints de myélofibrose et augmente le risque d’évolution en leucémie aiguë. Mon projet de thèse étudie, dans un modèle in vivo, l’impact de l’interaction de ces 2 mutations sur le développement de la fibrose médullaire, sur la mégacaryopoïèse et la fonction des cellules souches hématopoïétiques.

UN PRIX DE “QUICKFIRE” PRESENTATION
Yanis PELINSKI.jpg

Yanis PELINSKI

Hématopoïèse normale et pathologique, Université Paris-Sud - Paris 11, Institut Gustave Roussy, INSERM U1170

Intragenic young LINE-1 elements as (cis)-regulators of hematopoietic stem cell gene expression

Nous avons récemment découvert un nouveau mécanisme responsable de la perte de fonction CSH lors d'une irradiation (IR) impliquant le L1Md, une sous-famille des éléments LINE-1 jeunes et actives chez la souris. Mon projet de thèse étudie le fait que la dépression de L1Md peut être due à des défauts épigénétiques induits par l'IR et impliqués dans des altérations transcriptomiques dans les CSH, et que la thrombopoïétine pourrait protéger la fonction des CSH en prévenant ces effets.